mer 21 Fév

Conférence – Jérusalem

Léspas 18:30

Info

#Conférence

Quel statut pour la cité sanctuaire de Jérusalem

Quel statut pour Jérusalem, le berceau des trois grands monothéismes ? Adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 29 novembre 1947 pour mettre fin au mandat de la Grande-Bretagne sur la Palestine, la résolution 181 (II) avait prévu la création de deux « États indépendants arabe et juif » et une internationalisation territoriale pour Jérusalem.

Érigée en « corpus separatum », la ville devait être soumise à un régime de démilitarisation et de neutralisation sous l’égide de l’ONU afin d’offrir des garanties optimales pour la sauvegarde des Lieux saints. Mais ce statut qui avait à l’origine le soutien de l’État de la Cité du Vatican n’entra jamais en vigueur en raison du premier conflit israélo-arabe qui aboutit à un partage de la ville : Jérusalem-Ouest devient la capitale d’Israël – État créé le 14 mai 1948 sur le fondement de la résolution 181 – tandis que Jérusalem-Est, y compris la Vieille ville qui englobe les Lieux saints, passe sous le contrôle de la Jordanie.
[…] Mais contrairement à la résolution 181 qui proposait une internationalisation territoriale de l’ensemble de la Ville sainte, la « solution à deux États » implique deux capitales contiguës : Jérusalem-Ouest doit devenir la capitale d’Israël et Jérusalem-Est la capitale d’un État palestinien indépendant. Une internationalisation fonctionnelle des Lieux saints chrétiens, juifs et musulmans de la Vieille ville sous le contrôle de l’ONU pourrait aussi être une solution de compromis de nature à redonner vie à la vénérable résolution 181, quoique de manière plus modeste mais plus réaliste.

Distribution

Conférence de André Oraison

En partenariat avec les Amis de l’Université

Tarif

Gratuit dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée au 0262 59 39 66 ou par mail à contact@lespas.re

© 2018 - Régie l'Espace Culturel Leconte de Lisle