Lartist Lokal

img-Lartist LokalVernissage jeudi 14 mai  à  17h30
La réunion de cinq artistes… Cinq artistes de La Réunion.

Cinq artistes, cinq visions, cinq manières d’envisager la création. Une volonté d’apporter à cette exposition une harmonie dans la complémentarité, une unité dans la diversité.
Les abstractions colorées de Jean-Marie Cathelain, peintre installé au Tevelave, entrent en résonance avec les toiles hyperréalistes de Claire Maréchal, artiste saint-pauloise… Les sculptures de Francis Dupeyrat, célébrant la musique et les musiciens, trouvent un écho dans les toiles de Zamakoy, qui vibrent au rythme brut de l’énergie réunionnaise, des musiques, couleurs, sensations de notre île à la personnalité… volcanique. Quant à Emmanuelle Peters, sœur de l’immense et regretté musicien Alain Peters, ses créations douces, délicates, colorées, traduisent une grande sensibilité artistique, une technique irréprochable ainsi qu’un attachement charnel à la Réunion.


Jean-Marie CATHELAIN

Peintre
Jean-Marie Cathelain se passionne pour le dessin et la peinture dès son plus jeune âge, fréquente l’école des Beaux-Arts d’Amiens pendant son adolescence, expose avec l’association artistique des Evoissons en Picardie, travaille également avec le centre de liaison des artistes peintres et amateurs d’art de France, expositions à Paris, Deauville, Cannes, Aubagne, Séte, Enghien, Fos sur mer, Amiens etc. où il obtient plusieurs prix.

Arrivé à la Réunion en 1997, il expose à l’hôtel St Alexis à Boucan-Canot, à l’OMS du Port, la Médiathèque de St Paul et en permanence à la galerie: Espace Charmerie à St Denis. Installé au Tévelave depuis 2009, membre de l’association Hang’Art 410 à St Pierre, inscrit à la maison des Artistes, il participe à une exposition internationale à l’université d’ Hat’ Yai (Thaïlande) en 2015. Après des années de peinture figurative, se consacre essentiellement à la création dans une technique de peinture et de collage à l’aide de matériaux de récupération. S’adonne également à la sculpture de temps en temps.

Site web personnel :
http://galerie-jean-marie-cathelain.blogspot.com/

Page de Jean-Marie Cathelain sur lartist-lokal.re :
https://www.lartist-lokal.re/project/jean-marie-cathelain/


Francis DUPEYRAT

Sculpteur
Des lignes épurées sont pour lui un moyen de dire l’essentiel : dans cette exposition, la relation intime entre le musicien et son instrument. Il s’exprime à travers la terre, le plâtre et le ciment sur armature métallique, le plâtre encore dans des moulages, le bois sous forme de lames assemblées.

Page Facebook :
https://www.facebook.com/F.Dupeyrat

Page de Francis DUPEYRAT sur lartist-lokal.re :
https://www.lartist-lokal.re/project/francis-dupeyrat/


Claire MARÉCHAL

10 années d’études tournées vers l’art (arts appliqués puis conservation-restauration d’œuvres d’art) m’ont permis d’affiner ce que je cultivais depuis toute petite : l’envie de dessiner, de peindre, de reproduire. J’y ai appris les techniques des Anciens, selon les fameuses règles de l’art, notamment celle de la peinture à l’huile, qui est devenue ma technique de prédilection après l’aquarelle. Des Primitifs Flamands jusqu’aux hyperréalistes actuels, je suis fascinée par la maîtrise technique et la retranscription des matières, des textures, des atmosphères. Dans ma démarche d’artiste, c’est surtout la façon dont la lumière agit sur un sujet qui va me pousser à le peindre. Je passe de nombreuses heures sur chaque peinture, procédant par couches fines de glacis, que ce soit à l’huile ou à l’aquarelle afin de tendre vers l’hyperréalisme.

Blog de Claire Maréchal :
http://oclairdelalune.canalblog.com/

Page Facebook :
https://www.facebook.com/clairemarechalpeintures/

Page de Claire Maréchal sur lartist-lokal.re :
https://www.lartist-lokal.re/project/claire-marechal/


Emmanuelle PETERS

Ma peinture est figurative. Je travaille essentiellement à l’acrylique tout en y associant les pastels ou encore les techniques mixtes collages papiers, tissus).
Mon oeuvre est plurielle, mon inspiration, riche de cette diversité réunionnaise mais elle n’est pas dispersée car l’autodidacte que je suis, est autant fascinée devant un Magritte qu’émue par l’univers d’un Klimt ou Chagall.
En quête de sens, mes toiles sont à la fois le reflet d’une réalité et le chuchotement d’un monde onirique voire spirituel.
Quant à mes racines  » kréol « , elles viennent rajouter leur  » ti grin d’sèl  » en y apportant sa gamme de couleurs vives et cet amour inconditionnel pour mon « kaniki péï ».

Page d’Emmanuelle Peters sur lartist-lokal.re :
https://www.lartist-lokal.re/project/emmanuelle-peters/

Page Facebook :
https://www.facebook.com/emmanuelle.peters.7


ZAMAKOY

On peut définir l’art de bien des manières. Pour moi, l’art est une forme d’énergie que l’artiste emmagasine dans sa création, énergie qui est ensuite reçue – ou pas – par la personne qui se trouve en contact avec cette création. Depuis toujours, je me nourris de l’énergie des grands peintres. Qu’ils s’appellent Van Gogh, Picasso, Rothko, Miró, Basquiat ou tant d’autres, ils m’électrisent quand je suis en contact réel, dans les musées, avec leurs oeuvres. Une longue pratique de la photographie m’a rendu sensible aux formes, aux contrastes, à la composition. Le graphisme m’a familiarisé avec les notions d’harmonie et de minimalisme. La sérigraphie m’a apporté le contact avec encres, pigments et sensations tactiles en étalant les pâtes colorées.

Et quand je suis venu, assez récemment, à la peinture, j’ai eu la sensation que c’était un aboutissement logique de toutes les pratiques graphiques accumulées dans mon existence, et la découverte des sensations qu’ont éprouvées avant moi tous ceux qui ont un jour osé étaler de la couleur sur un support avec l’intention de créer, d’explorer, de s’exprimer. Ce que je recherche, c’est l’énergie, cette énergie à laquelle je suis sensible. J’essaie à mon tour de la déposer sur la toile, de provoquer des émotions, de laisser agir le pinceau de manière quasi-instinctive. Après une exploration de l’abstraction, source de sensations profondes et inédites, je me tourne actuellement vers une représentation personnelle de la personnalité tellurique de la Réunion, en essayant de traduire de manière brute sa musique, sa force, sa culture, son humour, sa beauté.Et son énergie.

Page de ZAMAKOY sur lartist-lokal.re :
https://www.lartist-lokal.re/project/zamakoy/

© 2020 - Régie l'Espace Culturel Leconte de Lisle