La nuit des musiques expérimentales #6

Jeudi 31 octobre - 20:00
  • compagnieProduction EUMOLPE x LÉSPAS Culturel Leconte de Lisle
  • duree3x1h environ
  • publicTout public

Cette année, la Nuit des musiques expérimentales revient pour sa sixième édition, promettant une nouvelle fois de vous surprendre et de repousser les frontières de l’audible. La magie de cet événement réside toujours dans son imprévisibilité. Une seule consigne… plonger sans réserve dans l’inconnu !

Trois artistes audacieux vous emmèneront au-delà des conventions musicales habituelles, explorant des territoires sonores inexplorés et fascinants. Préparez-vous à une soirée où l’inattendu est la norme, et où chaque note est une invitation à la découverte.

  • Stefan Barniche – 20h00 (gratuit dans la cour de Léspas – sans réservation) : Plasticien, artiste sonore et enseignant, Stefan développe des projets où se mêlent expérimentations, bricolages et pédagogie. Ses œuvres sonores récentes interrogent notre relation au territoire volcanique de La Réunion, évoquant le génie des lieux par le pouvoir narratif et émotionnel du son.
  • Labelle – 21h00 (En salle – tarif unique 11 euros ) – Nouvelle création KYAI MANTEP – création inédite pour gamelan javanais, électronique et percussions réunionnaises : Maestro du maloya électronique, Labelle vous propose une expérience musicale immersive. Son univers syncrétique fusionne maloya, électronique, et influences indiennes et africaines, créant des ambiances à la fois introspectives et dansantes, parfois même transe.
  • Agnesca – 22h00 (gratuit dans la cour de Léspas – sans réservation) : Co-fondatrice du collectif “The Beat Club”, Agnesca distille une musique électronique aux basses profondes et aux rythmes influencés par les sonorités de l’océan Indien, que ce soit en DJ set ou en live act.

Laissez-vous guider par ces artistes visionnaires vers des horizons musicaux totalement insoupçonnés. Une soirée orchestrée sous le signe de l’audace et de l’innovation sonore. Prêts pour le voyage ?


Labelle – Kyai Mantep

Création pour gamelan, percussions réunionnaises et électronique
Un instrument orchestre. Des sonorités d’un passé, d’une histoire, d’un lien lointain avec la culture asiatique, Le gamelan est un univers en soi, une vision du monde incarné par un ensemble de métallophones dont le grand gong est le centre.
Cette pièce sera ma première création pour cet instrument unique.
Une première rencontre entre maloya et musique indonésienne, portée et accompagnée par l’électronique.
Cette création concrétisera mon rêve de pouvoir faire sonner en vrai cet orchestre particulier et rare. L’influence du gamelan se fait sentir dans ma musique, en filigrane, depuis mes débuts. Le plus souvent en étant présent par de petites phrases répétitives en tuilage afin d’inviter l’écoute au rêve, à l’introspection, à la transe. Il sera maintenant au centre et déploiera toute l’étendue de ses sonorités et modes de jeux.
Le gamelan a cette capacité de produire une puissance sonore et spectrale hors norme qui attrape et transporte hors du temps.
Cette pièce sera le point de rencontre, l’espace, entre musique indonésienne, musique réunionnaise et musique électronique.
Une construction d’influence tripolaire où par le dialogue avec les percussions du maloya (roulèr, sati-piker, kayamb) et l’électronique me permettra dans l’écriture et le jeu du gamelan de le faire sonner différemment. L’organisation du jeu pourra changer par rapport au mode traditionnel, les fonctions internes à l’instrument se déplaceront jusqu’à même l’interversion des rôles des instruments.
Le déploiement du gamelan dans l’espace acoustique en équilibre avec l’électronique sera plus délicat que jamais avec cette puissance d’attaques et d’harmoniques dont il dispose. L’électronique pourra faire jeu égal à certains moments, ou même s’immiscer en son cœur à d’autres.
Les polyrythmies du gamelan ponctuées par les percussions du maloya.
Des moments de tuttis et de grands coups dans une homorythmie puissante.
Une phrase mélodique douce, d’un instrument seul, en duo avec l’électronique.
Une très grande dynamique de jeux.
Un récit court, un interlude dans mon histoire.

© 2020 - Régie l'Espace Culturel Leconte de Lisle