La Réunion dos et/ou face à la mer

La Réunion dos et/ou face à la mer
Mercredi 25 septembre 2019 à 18:30

En partenariat avec les Amis de l’université de La Réunion

Île et Mer sont intimement liées, pourtant, à La Réunion, ces deux éléments sont parfois vécus comme s’ils s’excluaient l’un l’autre. Le Réunionnais fait-il société en tournant le dos à la mer ?

Nous proposons d’interroger les pratiques maritimes des Réunionnais au filtre de l’Histoire. Ici, la mer s’ancre dans l’histoire familiale des Réunionnais tout en dessinant une relation ambigüe : les projets de développement du territoire ne se tournent pas vers l’océan. Cette conférence, issue d’un travail avec la Confrérie des Gens de la Mer, veut explorer cette relation. Sans avoir la prétention de répondre catégoriquement, nous essayerons de donner des pistes de réflexion.

Le conférencier : Laurent HOARAU

Historien, DEA spécialité histoire sociale et patrimoine, sur la naissance et le développement de la ville du Port entre 1886 et 1912
Il est chargé d’enseignement en Histoire sociale à l’université et à l’Institut Régional des Travailleurs Sociaux (IRTS) de la Réunion.
Administrateur (2000) de l’association Chantier Histoire et Architecture Médiévale (CHAM), il participe depuis 2004 avec la délégation Réunion de l’association à la restauration du Lazaret de la Grande-Chaloupe. En Afrique et notamment au Zimbabwe il a participé au chantier international permettant la sauvegarde du site de Khami, près de Bulawayo (Zimbabwe) en collaboration avec l’UNESCO, l’Alliance Française, l’Ambassade de France, le National Museum and Monuments of Zimbabwe. En novembre 2008, il a participé aux travaux de fouilles réalisés par le GRAN sur l’île de Tromelin sur le naufrage d’un navire négrier, l’Utile, échoué sur l’île en 1761.

Source : Jérôme l’archiviste – Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

Application du pass sanitaire

Face aux risques élevés de rebond de l'épidémie de Covid-19, la loi instaure de nouvelles mesures. Depuis le 21 juillet toute personne fréquentant certains lieux comme les cinémas, les bars et restaurants, les salles de spectacle... doit présenter un pass sanitaire valide. A savoir soit une preuve de vaccination complète, un certificat de test négatif de moins de 72 heures ou un certificat de rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Cette mesure concerne également Léspas culturel Leconte de Lisle. Il vous sera donc demandé de bien vouloir présenter un pass sanitaire valide lors de la vérification de votre billet avant l'entrée en salle. Sauf modification des règles sanitaires en vigueur, le port du masque reste obligatoire dans nos salles. L'ouverture des portes se fera 30 minutes avant le début de l'événement.

Le pass sanitaire concerne tous les spectateurs âgés de 18 ans et plus. Seuls les spectateurs munis d'un pass sanitaire seront admis en salle. L'application du pass sanitaire pour les jeunes de 12 à 17 ans est repoussée au 30 septembre 2021.

Réserver vos billets

Vente de billets en ligne
En cas d'empêchement, merci de nous prévenir au plus tôt à
Un problème lors de votre réservation ? Contactez-nous par mail à ou par téléphone au 0262 59 39 66

Distribution

  • Une conférence de Laurent Hoarau, Historien

© 2020 - Régie l'Espace Culturel Leconte de Lisle