Intermèdes Nature / Papillon Belle Dame + Wetlands

Vendredi 13 novembre 2020 à 18:30
  • duree43 + 90 min
  • publicTout public

Wetlands, l’héritage de Luc Hoffmann

De Stephan Rytz | Orca Production | 90 minutes

Depuis le début du 20e siècle, près de deux tiers des zones humides ont disparus. Considérées comme inutiles, elles ont été drainées et asséchées pour favoriser le développement de l’agriculture, l’industrie et l’urbanisation.

Pour tenter d’enrayer cette destruction, Luc Hoffmann a mené des études et conduit des actions de protections dans différents lieux emblématiques du bassin méditerranéen et d’Afrique de l’Ouest.

Précurseur du développement durable, la vision de Luc Hoffmann était d’appréhender la biodiversité comme une dynamique globale, incluant et interagissant avec les activités humaines.

C’est ainsi qu’il a été à l’origine de la création et du développement du WWF, la célèbre ONG à l’emblème du panda, et la convention de Ramsar, unique traité signé par 170 pays qui s’engagent en faveur de la protection des zones humides de la planète.

Ce film nous emmène sur le chemin de Luc Hoffmann, humaniste et visionnaire, qui a choisi de mener ce combat en toute discrétion sans jamais chercher les honneurs ni les récompenses. Il fait la lumière sur son oeuvre immense et permet de comprendre l’importance capitale des zones humides, qui sont une réponse évidente aux enjeux climatiques de demain.

Intermèdes Nature / Papillon Belle Dame

De Benoit Demarle | Cie Taxi Brousse | 43 minutes

Le papillon Vanesse du Chardon, communément appelé la Belle Dame, est un papillon très courant en Europe au printemps et en été. Très courant mais pourtant exceptionnel!

Pesant juste un quart de gramme, il n’hésite pas à s’engager dans une migration de plusieurs milliers de kilomètres. Muni d’un cerveau pas plus gros qu’une tête d’épingle, il s’oriente sans coup férir. Et les scientifiques ne découvrent qu’aujourd’hui toute l’ampleur de son voyage. Passant l’hiver en Afrique du Nord, les Belles-Dames en sont chassées au printemps par la remontée de températures et par une petite guêpe parasite. Elles vont alors entamer une gigantesque migration qui va les conduire jusqu’aux abords du Cercle Polaire.

Pendant tout leur voyage, les belle-Dames ne suivront qu’un seul guide, le Soleil, qui leur donnera la direction du Nord au printemps, du Sud à l’automne. Leur allié précieux sera le vent, qu’elles iront chercher à différentes altitudes jusqu’à trouver le courant favorable qui les emmènera plus au Nord. Cette migration aller se déroulera sur près de quatre mois, bien plus que la durée de vie papillon adulte. Avec la migration des Belles-Dames, nous avons un exemple surprenant de migration trans-générationnelle. La première génération de papillons va débuter la migration, puis se reproduire en route et laisser la place à ses descendants. Ces jeunes papillons prendront alors à leur tour la route du Nord, attirés par les jours de plus en plus longs en Europe du Nord en été.

Leur migration retour est longtemps restée un mystère complet pour les scientifiques. Personne n’avait jamais vu de Belles-Dames s’engager dans le chemin inverse en automne, pour rejoindre l’Afrique du Nord. Et cette absence d’observation avait même conduit certains chercheurs à penser que les papillons arrivés au terme de leur migration vers l’Europe du Nord en été y mourraient là en automne, surpris par le froid.

La conception et le développement des radars entomologiques ont montré qu’il n’en était rien en réalité.Et l’utilisation de ces radars a montré que ces papillons migrateurs revenaient bien vers le Sahel à l’automne. Par millions, mais entre quatre et cinq cent mètres d’altitude, totalement invisibles à l’observateur situé au niveau du sol.

Le voile se lève sur les mystères de ce voyageur au très long cours. Un papillon engagé dans l’une des plus longues migrations d’insectes jamais recensée.

Application du pass sanitaire

Face aux risques élevés de rebond de l'épidémie de Covid-19, la loi instaure de nouvelles mesures. Depuis le 21 juillet toute personne fréquentant certains lieux comme les cinémas, les bars et restaurants, les salles de spectacle... doit présenter un pass sanitaire valide. A savoir soit une preuve de vaccination complète, un certificat de test négatif de moins de 72 heures ou un certificat de rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Cette mesure concerne également Léspas culturel Leconte de Lisle. Il vous sera donc demandé de bien vouloir présenter un pass sanitaire valide lors de la vérification de votre billet avant l'entrée en salle. Sauf modification des règles sanitaires en vigueur, le port du masque reste obligatoire dans nos salles. L'ouverture des portes se fera 30 minutes avant le début de l'événement.

Le pass sanitaire concerne tous les spectateurs âgés de 18 ans et plus. Seuls les spectateurs munis d'un pass sanitaire seront admis en salle. L'application du pass sanitaire pour les jeunes de 12 à 17 ans est repoussée au 30 septembre 2021.

Réserver vos billets

Vente de billets en ligne
En cas d'empêchement, merci de nous prévenir au plus tôt à
Un problème lors de votre réservation ? Contactez-nous par mail à ou par téléphone au 0262 59 39 66

Tarif

  • Gratuit : Dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée sur cette même page ou par téléphone au 0262 59 39 66
© 2020 - Régie l'Espace Culturel Leconte de Lisle